Forum dédié aux combats de la Poche de Trun - Chambois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Témoignage : Johannes Börner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ze-Pole



Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Lun 21 Mai - 19:46

Rich,
Prends la revue Heimdall dans laquelle il est interviewé... ce doit être dans le numéro hors série "Le Couloir de la Mort" je crois...
Les copains sauront confirmer ou non.
ZP
Revenir en haut Aller en bas
http://maczek.blog4ever.com/blog/index-100395.html
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Lun 21 Mai - 22:38

Steph,

Je ne sais pas quel no c'est par contre?

Je sais qu'il y a un article sur un bataille ou je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Axel Weyrich



Nombre de messages : 68
Age : 58
Localisation : Moselle/Treves
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mar 22 Mai - 7:10



Johannes Börner than and now(2009)



Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mar 22 Mai - 10:35

Merci pour la photo!

Quelqu'un pourrait-il confirmer pour la revue? J'ai bien essayé de trouver son livre mais il est épuisé
Revenir en haut Aller en bas
Axel Weyrich



Nombre de messages : 68
Age : 58
Localisation : Moselle/Treves
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Börner   Mar 22 Mai - 12:01

Petit Article de Börner:

Un Allemand se souvient de son 6 juin 1944
Aujourd'hui, il vit à Ouistreham. En juin 1944, il luttait contre les Alliés dans le bocage. C'était, se rappelle-t-il, "Stalingrad en Normandie".
Pendant cinquante ans, Johannes Börner a fait des cauchemars. "Je voyais les Américains arriver, je faisais des bonds dans le lit et je me battais", dit-il en mimant la scène. "Après toutes ces nuits où il m'a prise pour l'ennemi, j'ai de la veine d'être encore là", sourit sa femme. En 1994, Johannes a commencé à raconter son histoire. A mesure que sa vie est devenue récit, elle a cessé de le hanter la nuit. Vétéran de la bataille de Normandie, Johannes est, à 84 ans, le dernier survivant de sa compagnie. "Déjà, à la fin de l'été 1944, nous n'étions plus que 9 sur 120", se rappelle-t-il. Pour lui, la guerre démarre en 1943, il a 17 ans. Mécanicien dans une usine d'aviation de Leipzig, il est enrôlé dans la Luftwaffe. Fier d'appartenir à "la grande nation qui conquiert le monde", il est envoyé en Tchécoslovaquie, puis en France. "On menait des actions contre les terroristes ; enfin, ceux que vous appeliez les résistants." Un soir de janvier 1944, un officier réduit son destin à une alternative : le front russe ou les paras. Tout sauf la Russie. Il est incorporé dans la 3e division parachutiste, à Landerneau (Finistère). Il reçoit un pistolet-mitrailleur, une ceinture de grenades et un couteau.
Le 6 juin à l'aube, il est réveillé en catastrophe. Sa mission : rejoindre les troupes postées en Normandie, de nuit pour éviter les bombardements. Il faudra cinq jours à sa compagnie pour atteindre les ruines de Saint-Lô, dans la Manche - 350 kilomètres à pied! Il se souvient des cadavres pendus à l'entrée de villages où des SS avaient précédé son unité. Il revoit son premier camarade fauché. "La moitié de son visage était couverte de sang. Mais en tombant, il a réussi à crier 'Heil Hitler!' On était vraiment fanatiques..."
Le jour, la nuit, les attaques sont incessantes. Le front est flou et l'ennemi partout. Johannes n'a aucune idée de la stratégie d'ensemble de ses supérieurs. "On se battait, c'est tout. On n'avait pas le temps d'avoir peur, et puis on avait appris à obéir dès notre plus jeune âge." Les Jeunesses hitlériennes lui ont inculqué la discipline et le culte du chef. L'amour de la guerre, aussi. Dans le bourbier normand, il lui est arrivé de repenser à toutes ces manoeuvres effectuées chaque samedi de son enfance dans la forêt de Connewitz, près de Leipzig, en short noir et chemise brune.
"Je ne voyais rien mais je n'arrêtais jamais de tirer"
Saint-Lô tombe le 17 juillet. Johannes chaparde des pommes dans les vergers, des oeufs dans les fermes. Son uniforme est boueux, sa tête couverte de poux. Son unité progresse tant bien que mal, haie après haie. Jusqu'au piège: l'encerclement dans la poche de Falaise (Calvados), à la mi-août. Les bombes pleuvent, les tirs d'artillerie fusent. Des jambes arrachées s'envolent. Des têtes roulent. "Je tire, je tire, je tire, je ne vois rien mais je n'arrête jamais de tirer. C'est Stalingrad en Normandie."
A mesure que l'étau se resserre, un cache-cache chaotique s'improvise dans les fourrés. "Il y avait des chars tout autour. Un homme ne serait pas passé." Comme les autres, Johannes tente pourtant de fuir. Le 21 août, à 10 h 30, le caporal Börner est intercepté à Saint-Lambert-sur-Dive par l'escadron canadien du major Currie.
Il est conduit au camp d'Audrieu, près de Bayeux, sous commandement anglais. Même enfermé, l'idée que le IIIe Reich puisse perdre la guerre lui est inconcevable. "On pensait qu'on pourrait s'évader et reprendre les armes..." Il est bien traité: du pain blanc, du linge propre et 60 cigarettes par semaine. En septembre 1945, il est transféré dans un camp français. Changement de standing: "On a presque crevé de faim."
Libéré en 1948, Johannes rentre à Leipzig ; peu séduit par le joug soviétique, il décide de revenir en France malgré les "Sale boche!" qui fusent. Après une lente "dénazification mentale" et un coup de foudre pour Annie Cordy, il épouse Thérèse, une Française, et ouvre un restaurant Hotel Chateaubriand à Ouistreham. Cette histoire-là n'a jamais généré de cauchemar.


Source:

Un Allemand se souvient de son 6 juin 1944
Par Mathieu DESLANDES
Le Journal du Dimanche
Mardi 02 Juin 2009
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mar 22 Mai - 17:30

Ça ressemble étrangement à l'article du magazine bataille
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 30 Mai - 10:14

Qui sera de la partie pour me faire un petit bonjour ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Axel Weyrich



Nombre de messages : 68
Age : 58
Localisation : Moselle/Treves
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Visite   Lun 4 Juin - 8:39

Moi, en 2014 Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 20 Juin - 20:25

Quelques photos :



Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 20 Juin - 20:29

Et la plus belle, une haie d'honneur par France 44 :



Et avec le groupe France 44 et Libération 44 (Belge)

Revenir en haut Aller en bas
Ze-Pole



Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 20 Juin - 21:05

Bonsoir,
Toujours heureux de voir des passionnés écouter les vétérans, et les vétérans venir reconter aux passionnés.
ZP


Dernière édition par Ze-Pole le Mer 20 Juin - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://maczek.blog4ever.com/blog/index-100395.html
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 20 Juin - 21:07

Lors de ma semaine de vacances en août, je suis invité chez eux avec ma femme, ils y ont tenu mordicus !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ze-Pole



Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 20 Juin - 22:13

Chapô !
Profite de ces moments, trop rares maintenant, où les témoins se confient simplement.
ZP
Revenir en haut Aller en bas
http://maczek.blog4ever.com/blog/index-100395.html
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 20 Juin - 23:09

J'espère te voir aussi bon c'est juste une semaine
Revenir en haut Aller en bas
Axel Weyrich



Nombre de messages : 68
Age : 58
Localisation : Moselle/Treves
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Börner   Jeu 21 Juin - 6:31


Hallo Richard,

merci pour tes belles photos et tes efforts.

Une super coïncidence, bravo!!

Et pour l'août, je te souhaite un bon temps!

Salue
Revenir en haut Aller en bas
maxdenormandie



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 23/03/2013

MessageSujet: Une suite concernant cet Homme   Mer 10 Avr - 8:12

Pour sortir de la poche de Falaise ce 19 aout 1944, nous étions cachés en dessous de ce petit pont, dans ce cours d'eau, la Dives. Au dessus passait des Canadiens. Nous ne pouvions pas passer. Nous étions encerclés par les Américains, Canadiens, Anglais, Polonais. Nous sommes restés cachés jusqu'au 21 aout 1944. J'avais 17 ans et mon moral était très bon encore. Nous voulions tous sortir, nous étions très motivé. Le 20 aout 1944 au matin, nous nous sommes joint à un kampfgroupe de la waffen ss pour sortir en direction de cette coline. Ce sont des officiers de la waffen qui nous ont commandé. Notre chef n'avait plus envie de ce battre. Il voulait se rendre. Pas nous. Nous étions jeunes et ce n'est que plus tard après la bataille que j'ai compris la baisse de moral de notre chef.

Source Ina.

NB, le TigerII que vous citez appartient à la 1.s.abt.pz.503 dirigé par le Lt. Lochmann.
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mer 29 Mai - 11:11

Bonjour,

Je retourne cette année sur le site de la batterie de Merville avec mon groupe France 44. Après pleins de discussions, le père Jean se joindra à nous et m'accompagnera pour la journée du 6 juin. J'y suis sur site depuis le 5 jusqu'au 9 si jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Lun 12 Aoû - 14:47

Bonjour,

Je vais passer quelques jours chez mon ami pour lui dire bonjour et être en soutien moral, car comme vous le savez tous il a été capturé le 21 août 44 à 10h30 très précise !!

Cette journée est assez difficile pour lui depuis longtemps.

Je transmettrai les salutations de Bruno qui l'a rencontré pour la première fois avec moi cette année, un vrai gosse le Bruno ... Very Happy


Dernière édition par Rich le Jeu 15 Aoû - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
heia safari
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2260
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mar 13 Aoû - 15:07



Tu l'as dit Rich ,ce fut un grand moment dans l'histoire de la Luftwaffe !

Merci
alien
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Mar 13 Aoû - 15:27

Merci pour cette photo Bruno ... Laughing 

Voici un souvenir entre-nous du 6 juin dernier .... Bruno, le père Jean, sa femme Thérèse et moi-même ..... Wink 

Revenir en haut Aller en bas
Ze-Pole



Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Ven 16 Aoû - 11:35

Bonjour,
Pas pu y être cette année, zut !
Merci pour ces photos.
ZP
Revenir en haut Aller en bas
http://maczek.blog4ever.com/blog/index-100395.html
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Ven 16 Aoû - 11:55

Normalement avec Bruno, nous allons prendre la kubel et faire un tour dans la Poche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignage : Johannes Börner   Aujourd'hui à 3:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage : Johannes Börner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» Mon petit témoignage
» Témoignage : De Mahomet à JESUS-CHRIST (vidéo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Poche de Trun - Chambois :: Poche de Chambois :: Les troupes allemandes durant la bataille-
Sauter vers: