Forum dédié aux combats de la Poche de Trun - Chambois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et les morts ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
cap



Nombre de messages : 4
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: et les morts ?   Ven 23 Juin - 13:33

j'aimerais savoir combien de mort la bataille de la poche de falaise à fait dans chaque camps et surtout savoir quels ont été les secteurs les plus meurtriés????? merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2810
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Ven 23 Juin - 19:39

Salut !

EFFECTIFS
Alliés 90 000 hommes, 1 020 avions
Allemands environ 100 000 hommes
OPÉRATIONS AU NORD (de Caen vers Falaise), deux opérations successives :
Opération Totalize
Alliés 2e CA Cnd (Canada), formé de: la 4e DB Cnd ; la 1re DB Po (Pologne)
Allemands 1er SS PzK (89e ID, 272e ID, 12e SS PzD)
Opération Tractable
Alliés 51e DI W, 4e BB Cnd, 3e DI Cnd.
OPÉRATION AU SUD (d'Argentan vers Falaise) :
Alliés 15e CA US : 2e DB Fr, 5e DB US, 90e DI US
Allemands PzG Eberbach : 81e AK, 708e ID, 9e PzD
PERTES HUMAINES du 8 au 21 août
Polonais 1 440 tués
Canadiens 1 470 tués, 4 000 blessés
Américains 760 tués
Allemands Environ 10 000 tués et 50 000 prisonniers ; près de 9 000 véhicules détruits ; 50 000 Allemands ont pu s'échapper.

Pour les secteur bien touchés, MontOrmel, Chambois, Le Bourg St Léonard, Tournai s/ Dives ... Wink Et bien d'autres.
Bye ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/oximois
lodieu didier



Nombre de messages : 47
Age : 59
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 9:44

Les pertes allemandes de la poche de Falaise sortent du livre de P. Carell mais d'où proviennent ses chiffres ? J'aimerais bien le savoir. Depuis, tout le monde recopie ses chiffres, moi le premier. Mais je vais me mettre sur ce point l'an prochain. Personnellement, j'ai fait une approche et ca ne colle pas. Pour arriver à un chiffre proche de la réalité, il faut acheté envron pour 7 à 8000 frs de docs.
Pour ceux qui ont mon livre la Massue, vous y verrez un passage où est présenté un reportage de deux colonnes allemandes anéanties sur un des deux axes principaux de repli. Pour moi après Boijos.
En estimant le nombre de véhicules détruits sur 500 mètres, on y voit à peine 10 cadavres. Toutes les portes des véhicules sont ouvertes, ou presque. Ce qui signifie que les soldats se sont réfugiés dans la forêt.
Je serais intéressé de connaitre votre opinion là-dessus.
De plus, sur place, avez vous reflechi à ce que pouvait représenté 10 000 morts sur 25 km2 environ? Puis ces 10 000 morts dans la poche de Falaise, qu'entend on par la poche de Falaise ? et puis du 15 au 21 Août du 13 au 21 août, du 17 au 21 août ?
Personnellement, je pense qu'une étude sérieuse doit être faite. Mais peut-être qu'après tout, les chiffres avancés sont ils exactes. S'ils le sont j'en veux les preuves.
Revenir en haut Aller en bas
http://didierlodieu.site.voila.fr
Tristan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2810
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 14:23

Bonjour,

je suis tout à fait d'accord avec Didier, le chiffre des pertes reste aproximatif ... Et pour les dates ... Je pencherais pour 15 - 26 Aout ... Et vous ?

Tristan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/oximois
lodieu didier



Nombre de messages : 47
Age : 59
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 17:01

Pour moi, la date butoire est le 21 août 1944. Mais souvent on nous parle des pertes de la poche de Falaise alors que l'historien demeure flou sur la date de départ de la poche de Falaise. J'ai vu dans des livres allemands évoquer la poche de Falaise pour le 10 aout 44.
Pour moi la poche c'est du 17 au 21 août. Mais les dates diffèrent selon les livres mais tous le monde est d'accord pour répéter inlassablement, les 10 000 morts, les 40 000 prisonniers...
Revenir en haut Aller en bas
http://didierlodieu.site.voila.fr
Fred_Bayerlein



Nombre de messages : 296
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 18:32

Hello Didier,

Voilà qui est interessant, la définition de ce que l'on appelle la poche de Falaise ( Kessel, Falaise pocket, Falaise Gap...etc...) par sa localisation précise et ses dates...

Moi j'aime assez l'idée de ce forum qui reprend l'intitulé "Poche de Chambois"... Tout en gardant à l'idée que Tournai et Bailleul furent le centre de cette poche et les derniers villages à tomber et mériteraient par la même d'être associés à cette bataille...

A partir de quel moment se dessine cette poche et un encerclement possible ? Quels en sont les bords?

La persistance du nom Falaise pour désigner cet évenement, comme aurait pu l'être celui d'Argentan, témoigne également d'un choix historique de circonstance ( Falaise comme objectif, Falaise résiste, Falaise tombe...) qui a remplacé la réalité des évenements... La poche Falaise/Argentan, La poche sur la Dive, La poche Trun/Chambois aurait pu tout autant convenir...

La balance de l'intérêt médiatique penchait-elle du coté de Montgomery ?

Le même problème de désignation pour La poche de Tcherkassy/korsun en Russie, Tcherkassy étant en dehors de la réalité de l'encerclement...

A mon humble avis, l'encerclement ( un choix personnel pour la pocheFalaise/Argentan ) commence le 15/16 aout avec l'ordre de retraite donné à la WH, l'entrée des Canadiens dans Falaise, les premières bombes à Trun et fini le 22 aout avec les derniers combats, les derniers assauts, les dernières rédditions... une semaine de combat... Pour autant, j'estime comme Didier que la bataille de Normandie est loin de se terminer avec la jonction GB/US à Chambois mais continue bel et bien encore une semaine jusqu'à la Seine....

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 19:37

je tiens à rebondir sur une phrase combien d'Allemand ont pu se réfugier dans la forêt !!!!!!!!!

par l'intermédiaire de stéphane et mon amie Fabienne, j'ai appris q'un civile aurait dit a stéphane qu 'une 40 taines de soldats Allemand aurait été capturé aux alentour de la forêt de silly en gouffern tenez-vous bien pour la date ............................en décembre 1944 Shocked oui vous avez bien lu décembre 1944 Shocked

pour stéphane se n'ait pas étonnant il avait déja eux des échos comme quoi certain grouppe d'Allemand avait vécu en autarcie dans la fôret et c'étaient fait attraper courant Décembre BREF ANECDOTE DU TONERRE
Revenir en haut Aller en bas
Fred_Bayerlein



Nombre de messages : 296
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 19:56

Salut Aiglon,

Les années 70 et 80 ont régulièrement vu ressurgir les vielles lunes de soldats japonais oubliés depuis 1945, un scoop reste un scoop !
Mais bien souvent des canulars...

http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?p=66881 à lire

C'est pas la forêt Amazonienne ni une du Pacifique, celle de Gouffern comme tu le sais !

Je vais te dire, à l'interieur de la poche, au vu de la concentration de soldats alliés, de véhicules de train de division en septembre, de réfugiés, d'autoctones, de paysans Normands venus pour piller les véhicules, les monceaux de materiels abandonnés attirant toutes les convoitises, il semble douteux que 40 allemands survivent dans la forêt de Gouffern près de 4 mois sans se faire prendre, sans se faire remarquer surtout dans un forêt traversée par des grands axes de circulation, à l'heure de la chasse impitoyable a tout ce qui ne montre pas patte blanche...

Mais bon, j'espère personnellement que l'histoire est malgré tout véridique ! j'attends la suite

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 20:09

perso je vosi pas l'intéret d'un civile présent lors des combats ( avec le trumatisme de la guerre ectc ) de raconter t'elle salade....

Pour moi dans le chao et la confusion totale du chaudron pourquoi pas, je ne pense pas que les alliées ont passé chaque métre carré au peigne fin du Kessel. surtout à l'heure ou tous le monde pense à soi, à essayer de repartir avec le peu qu'il reste de cette si belle Normandie


cdt Aiglon
Revenir en haut Aller en bas
Fred_Bayerlein



Nombre de messages : 296
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 20:17

Une histoire incroyable...

C'est bien pour cette raison que je suis curieux de savoir ce que pouvaient bien manger 40 allemands dans une forêt pendant 4 mois, sans aucune aide exterieure, en univers hostile...

Ce qui pouvait bien les motiver pour résister automne et hiver dans une forêt de quelques km2 perdue à 500 km du front.


Fred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 20:50

c'est peut être simplement l'envi de survivre malgrès les horreurs du front, jpense que tu peux vivre en autarci, n'oubli que les All avaient l'art du camouflage, la survie et entrainé à la dureté du front.

Pour moi ils ont bénéficié du climat d'extrème d'étresse de la région et personnes ne s'en est apperçu tant qu'il étaitent discret !!
Revenir en haut Aller en bas
lodieu didier



Nombre de messages : 47
Age : 59
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 6 Sep - 23:53

Bonsoir,
J'ai le même type d'anecdotes sur le Seinbe, la retraite. Les Allemands se nourrissaient la nuit sur les habitants, mais de là ce que cela dure quatre mois, ca me parait énorme. Un mois tout au plus.

Cette conversation sur les pertes est très intéressantes. En fait, on nous sert un plateau de chiffres que l'on récite comme de bons élèves mais en fait, on n'en sait rien. En tout cas, je parle pour moi. Y cxrois qui veut, moi je n'y croit pas. Qu'oin nous apporte des preuves.

Quand aux nombreux scoops que je j'ai peu rencontrer en faisant mes bouquins, je me dis qu'en creusant on peut revenir sur beaucoup de choses. je parle du Kessel aujourd'hui.

Le travail de décortiquage que fait Bayerlein est constructif. Il y a du boulot sur la planche.

Le problème, c'est les ronds. Sur la poche, je suis certain qu'il y a encore de la matière à sortir. J'ai un dossier qui est presque prêt.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://didierlodieu.site.voila.fr
Fred_Bayerlein



Nombre de messages : 296
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Jeu 7 Sep - 0:17

Pour revenir aux morts sur la Dive :

On va attaquer dans le vif l'analyse...

Lorsque l'on decouvre les differents témoignages à la fin du livre de Florentin :

Chambois est décrit comme une rivière de sang, Saint-Lambert un charnier de deux à trois corps d'épaisseurs, Moissy et le couloir, centaines de corps les uns sur les autres et putréfaction etc etc etc...

Ce qui me trouble beaucoup, en visionnant les images Canadiennes de Saint-Lambert du 19 aout bien connue, celles de l'attaque et de la reddition par exemple, c'est qu'on ne voit aucun corps de soldats tués sur la grande route, peu de véhicules également, trois chars détruits ( deux sherman et un PzIV détourellé )

Ensuite, les images du 21 ou du 22 aout de la libération définitive ne montre pas plus de cadavre sur cette même route, un film anglais prit juste à la fin des combats parti de chambois, puis Moissy et St Lambert montre avec insistance le PzIV avec son équipage brulé, le soldat déposé sur l'arrière du char a probablement été dégagé de la route, le croisement vers le couloir de la mort est vide de cadavre, il n'y en a pas plus vers la mairie ou sur la route d'Aubry, on apercoit un corps de soldat SS à coté d'une barrière et c'est tout...
A tel point que le caméraman retourne à Moissy pour faire sa moisson d'image horrible...On ne voit pas plus la multitude de cadavre annoncée dans le livre à l'endroit d'une colonne d'artillerie détruite..

Et c'est pareil pour Chambois avec les images américaines et même pour le carrefour de Moissy loin d'être le charnier décrit... De même avec les vues aériennes qui montrent que peu de corps

Il ya eu des morts, beaucoup de mort certes, mais je me demande si la description dantesque proche des scènes de retraite de Russie avec des bataillons entiers fauchés par les mitrailleuses ne sont pas de l'ordre de l'interprétation...


Je ne fais pas de conclusion mais il y a une distance certaine entre la littérature et la réalité, entre des images symboliques comme celle bien connue du Panther de la 9.SS adossé à la mairie de Saint-Lambert et son cadavre au premier plan et la même à la fin des combats ou le cadavre n'est pas là, il aura probablement été déposé devant le tank pour "habiller" la photo...

Fred


Dernière édition par le Jeu 7 Sep - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lodieu didier



Nombre de messages : 47
Age : 59
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Jeu 7 Sep - 0:31

Voila qui est parlé. Et on peut en, rajouter.
Ce qu'il y a de certain, c'est qu'il ya eu beaucoup de morts du co^té allemand. Mais de là à annoncer 10 000 cadavres.
Une chose est certaine, c'est que les civils qui ont vu tous ces cadavres ont été choqués. C'est humain. Il y en avait des corps un peu partout, mais pas par deux mètres d'épaisseurs recouvrant le terrain.
Imaginons nous. Nous n'avons jamais vu de soldats tués ou peu d'entre nous. Toute votre vie, vous avez vécu dans région paisible et tout d'un coup c'est l'enfer. 250 000 Allemands retraitent, une partie est prise sous la mitraille. Après les combats, il y a les morts qui jonchent le terrain. Les civils sont choqués d'en voir autant tout d'un coup. Alors, que l'on dise 10 ans plus tard : vous savez M'sieur, il y a eu 10 000 morts allemands dans vot' coin ! Le civil ne peut ê^t^re que d'accord.

Si je ne suis pas en mesure de dire ce soir coimbien il y avait mort dans le chaudron, je peux dire que la poche a été terrible. Mais faut il continuer de dire qu'il y a eu 10 000 morts ?
Revenir en haut Aller en bas
http://didierlodieu.site.voila.fr
Fred_Bayerlein



Nombre de messages : 296
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Jeu 7 Sep - 1:16

Les chevaux :

La lenteur des troupes Hippomobiles...

Les Chevaux, beaucoup de chevaux morts, par centaines car eux sont lents, ils ne peuvent se cacher s'allonger, ou s'enfuire puisque pour la plupart étaient arnachés... Un seul obus fragmentait à coup sur l'ensemble des chevaux présents dans son périmêtre d'explosion

Des photos prisent sur Moissy et sur la Dives deux jours après la fin des combats montrent beaucoup de ces chevaux au bord des chemins et des routes.... ceux-ci morts ont du contribuer à l'odeur insupportable qui rendait les travaux d'enfouissement pénibles sur plusieurs semaines, à corrompre les nappes d'eau, à accompagner la vision de mort et de ravage qu'on pu avoir les visiteurs de septembre...


Si 10000 soldats allemands morts il y a pu avoir, ce ne peut être que la somme des pertes pour Ecouché/Argentan/Rânes, Occagnes/Nécy, Falaise chambois et vimoutiers/Boijos, c'est à dire pour l'ensemble des batailles successives depuis Mortain mais certainement pas sur la Dive...

On peut faire une autre constatation, si vous voulez bien, dans le livre de Florentin... Additionnez tout les témoignages que chaque compagnie US,GB ou Française a pu faire de son total de prisonniers allemands... Le total deviendra probablement vite astronomique, chacun étant responsable d'avoir au bas mot, à l'aide de son pistolet capturé 400 grenadiers si ce n'est un bon mille...

Sans plaisanter, je crois qu'il faut réviser entièrement les études faites sur la réalité des combats dans la poche et de leurs effets produits, un désastre materiel est certain pour de grandes unités, mais les descriptions de fin de bataille ont aidé à dissimuler le fiasco stratégique allié qu'a été la fin de la bataille de Normandie au vu des possibilités.

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: et les morts ?   Jeu 7 Sep - 8:49

ou la la c'est passionant :) merci pour cette volontée d'essayer d'être au plus près de l'histoire

la teneur de tes propos fred, sont d'une etrème importance continuons le travail ensemble!

l'Aiglon
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2810
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: angé   Jeu 7 Sep - 18:19

Bonsoir,

pour revenir au nom . Au début sur le forum, tout était Poche de Falaise ...

Suite, à mon entrevue avec Mr Godouin, il m' a corrigé sur ce terme, en disant " Poche de Chambois ", donc à mon retour, HOP ! J'ai presque tout changé , sauf l'adresse, car ça aurait été le bazar ... Ensuite, pourquoi ne pas dire " Poche de St Lambert " ? Poche de Moissy ? Ou encore, Poche de Tournai ? ? Car Falaise, fait elle bien partie de la bataille pour la Poche ? Est ce que du 20 au 24 Aout , on se bat encore dans Falaise ? Un point à éclaircir, bien qu'il soit déjà bien employé, par les livres et autres ...

Les morts :

En exposant les pertes sous cet angle, peut etre que les chiffres devraient etre revus à la baisse, néanmoins, il était, est et restera impossible d'avoir un chiffre exact sur les pertes ... Mais, dans le " Kessel " , les Allemand, ont quand meme eu de lourdes pertes, en hommes et matériels ... Mais on ne saura jamais combien exactement ...

Les animaux :

Parlons donc, ces pertes bestiales ... Car vaches et chevaux ne sont pas autant morts que ça en masse ... Je me r'appelle le souvient le témoignage de Mr L'Orphelin, qui j'ai intéroggé pour mon projet sur Exmes, et bien, autout de la Poche, il n' y avait pas autant d'animaux de morts que ça ... Il parle de quelques vaches, chevaux, et un peu plus de cadavres humains ...

Par contre, quand il est allé dans la " Poche " ... Il décrit la Dives, comme remplit de la Dives, comme remplie de cadavres ... A tel point qu'il n'y avait meme pas besoin de pont pour passer dessus ... Un moment il c'est exclamé " C'ETAIT HORRIBLE ! "

Une question qui mérite encore beaucoup de débats, et je vous remercie de nous aider, à mieux comprendre, et analyser tout ça .

Tristan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/oximois
Fred_Bayerlein



Nombre de messages : 296
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Jeu 7 Sep - 19:15

Sans vouloir mettre en doute une seule seconde le témoignage RESPECTABLE de cet homme qui se souvient et a vécu... Je rajouterai ceci...


Je possède une cinquantaine de photo prise par un américain le 26 aout 1944, des vues glanées çà et là au gré de l'épouvante, avec une insistance particulière sur les cadavres de chevaux... à Saint-Lambert, à Moissy et sur Aubry....

Presque sur chaque photo, on peut distinguer soit un cheval mort, soit un véhicule hippomobile abandonné, roulantes, obusiers, transports de munitions etc...

Sans vouloir se complaire dans la description du sordide, les images du cours de la Dive lui même montrent des attelages embourbés, abandonnés... à demi recouvert par d'autres véhicules

ESSAYEZ de faire reculer un cheval qui a peur, alors pensez donc un attelage, sous les bombes, les cris, empétré dans ses harnais, celui ci va se jeter à fort galop, directement dans la Dive.... devant lui...

Des centaines de chevaux morts sur la Dive... je veux bien croire !

Fred
Revenir en haut Aller en bas
PLD



Nombre de messages : 77
Age : 60
Localisation : Vannes / Redon / Ecouves
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mar 19 Fév - 12:04

Bonjour,
Je poste un peu tardivement, simplement pour apporter un témoignage d'un jeune garçon de 16 ans à l'époque. Habitant une ferme de Tanville, il s'est rendu le lendeamin de la fin des combats sur les lieux afin de trouver un ou deux chevaux pour remplacer ceux qui avaient été pris par les allemenads peu de temps avant.
Il me parle en permanence de "sa guerre" quand je le vois. Je le cite "Les "charrières" que l'on empruntait avec mon copain étaient couvertes de matériel, de véhicules plus ou moins détruits et de nombreux cadavres dce chevaux et de soldats" Il me raconte l'anecdote où s'approchant d'un semi chenillé allemand, les portes arrières ouvertes, les soldats étaient assis les uns à côté des autres comme en train de dormir. Ils étaient noirs comme du charbon." J'ai ramassé un fusil qui trainait sur le sol et j'ai touché le soldat le plus proche. Il s'est effrité comme du charbon de bois!" Ils avaient été carbonisés dans leur véhicule.

Ce garçon de 16 ans, devenu mon beau-père depuis me répète qu'il y avait beaucoup de cadavres. Il est revenu sans chevaux et quelques jours plus tard, voulant retourner sur les lieux, il s'est fait refouler par les MP qui avait dressé un cordon sanitaire.

En ce qui concerne des soldats perdus, plus d'un mois après la fin des combats dans la région (Tanville, forêt d'Ecouves etc) vers fin septembre, alors qu'il nettoyait avec son père les champs jouxtant la forêt (éclats d'obus, douilles de munitions d'avion, bandes de mitrailleuses embarquées) deux soldats allemands équipés d'un fusil mitrailleur et d'un PM sont sortis des bois, menaçants et ont demandé à son père où étaient les troupes. Il leur a rétorqué que le front était bien plus loin que Paris à présent et qu'il feraient bien de déposer les armes et de se rendre à la gendarmerie de Sées. Mon beau-père me dit toujours" c'étaient des fanatiques car ils ont mal pris les propos de mon père, l'ont menacé avec le fusil mitrailleur en parlant en boche et ont déguerpi en direction de l'ouest".

Juste ces anecdotes pour étayer ou apporter ma petite contribution à vos propos. Et j'en ai d'autres comme cela.
Cordialement
PLD
Revenir en haut Aller en bas
Rich



Nombre de messages : 1606
Age : 45
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mar 19 Fév - 16:47

PLD a écrit:
deux soldats allemands équipés d'un fusil mitrailleur et d'un PM sont sortis des bois, menaçants et ont demandé à son père où étaient les troupes. Il leur a rétorqué que le front était bien plus loin que Paris

Je trouve bien étonnant cette histoire, sachant que les allemands étaient replié bien loin de là et quand plus il y avait beaucoup trop d'alliers dans les parages... scratch

D'où peuvent-ils bien provenir? Cachés, chez des particuliers, dans une grange, dans les bois, j'ai des doutes vu le monde autour d'eux?

yes
Revenir en haut Aller en bas
heia safari
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2260
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mar 19 Fév - 21:29

Tanville est en pleine foret Rich , c'est un des villages qui comptait le plus de résistants .
La 9 Pz s'y était retranchée pour stopper l'avancée de la 2 éme DB , qui finalement la contourna , il y eut cependant dec sévéres accrochages .

alien
Revenir en haut Aller en bas
PLD



Nombre de messages : 77
Age : 60
Localisation : Vannes / Redon / Ecouves
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 20 Fév - 8:05

Bonjour,

La forêt d'Ecouves est immense et tout le secteur géographique est très accidenté et dense. Je ne suis pas étonné car depuis bientôt 18 ans que je fréquente cette région, cela ne m'étonne pas. Les cantonniers ont bien retrouvé dans les années cinquante cinq les restes d'un aviateur allemand accroché dans les sapins de la fôret.
Et les soldats qui ont été éliminés et enterrés à la va vite dans cette forêt (dont plus personne ne se rappelle de l'endroit), l'officier allemand qui a disparu alors qu'il était au carrefour de la gâtine en forêt d'Ecouves, tué par deux résistants entre le passage de convois en juin 44, mon beau-père était en train d'apporter une lessiveuse de nourriture au groupe du Bois Lévèque lorsque cela s'est passé et y a assisté.
Je ne vous parle pas des plaques d'identité de soldats que le chef du groupe local a voulu confier au père de mon beau-père, celui ci a refusé car il estimait de la responsabilité des résistants de les garder (que sont devenues ces plaques?). etc etc..

Il s'est passé beaucoup de faits dans cette forêt et surtout aux environs de Tanville que l'histoire et encore moins les livres locaux.
Je n'ai pas non plus à douter des dires de mon beau-père, ayant pu à maintes reprises vérifier la véracité des évènements et surtout de leur chronologie.

Cordialement
PLD
Revenir en haut Aller en bas
PLD



Nombre de messages : 77
Age : 60
Localisation : Vannes / Redon / Ecouves
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 20 Fév - 8:10

Oups!
Dans l'émotion, j'ai oublié de terminer ma phrase "que l'histoire et encore moins les livres locaux ne mentionnent"
Désolé.
Le père de mon beau père a eu une relation assez "serrée" avec le BOA, et les services de renseignements anglais et français ensuite peu avant le débarquement.

J'en aurais tant à raconter, surtout mon beau-père sur ces quatre ans de guerre!
cordialement
PLD
Revenir en haut Aller en bas
steph



Nombre de messages : 295
Age : 36
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 20 Fév - 10:04

C'est une anecdote super. Je me suis toujours fait la réflexion que des soldats pouvaient "réapparaître" après les combats.

En effet, il y a des lieux qui n'avaient pas d'importance stratégique voir même tactique et donc "laissés de côté" un moment. Puis des soldats pouvaient se retrouver dans les lignes ennemies sans le savoir lorsque le front avançait d'un coup.

Ici, la forêt est très propice au camouflage et les soldats ne savaient pas forcément qu'ils étaient contournés ...
Revenir en haut Aller en bas
Fonzie



Nombre de messages : 220
Age : 43
Localisation : sud de l'Eure
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: et les morts ?   Mer 30 Avr - 22:02

Bonsoir à tous, je relance ce topic bien longtemps après son ouverture, mais il me semble que la meilleure façon de savoir, du moins approximativement mais le plus réaliste possible , le nombre de morts du coté allemands dans la poche , et bien serait d'aller au cimetière de St André Champigny dans l'Eure.Effectivement les soldats tombés dans l'Orne y sont entérrés, bien sur, il faut prendre comme rèference les dates qui nous intérressent et comptabiliser les tombes de cette période. Un boulot monstre , qui prendrait du temps,surtout qu'il y a des tombes sans dates ET une fosse commune, de plus tous les tués de cette période ne sont pas tombés dans la poche, mais le chiffre obtenu pourrait se rapprocher au plus près de la réalité.
Un boulot gigantesque ......
A+
Fonzie
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et les morts ?   Aujourd'hui à 7:43

Revenir en haut Aller en bas
 
et les morts ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les enfants morts sans baptême
» "Sortir au jour" le livre des morts Egyptiens
» Enterrement des morts: preuve de l'esprit chez l'homme?
» Prières pour les morts ou pour faire face à la mort
» les morts sont-ils capables de se réjouir à l'idée qu'ils hériteront du salut ? ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Poche de Trun - Chambois :: Poche de Chambois :: La bataille en général.-
Sauter vers: