Forum dédié aux combats de la Poche de Trun - Chambois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 P.BILLAUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marquis



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: P.BILLAUX   Ven 9 Mai - 17:19

Ayant rendu visite à ce Monsieur il ya plusieurs années,j'aimerai
savoir s'il est toujours à Chambois.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Ze-Pole



Nombre de messages : 2432
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: P.BILLAUX   Sam 10 Mai - 7:30

Sauf erreur, il y habite toujours. La maison à l'angle de la Place du Donjon. As-tu regardé les pages blanches pour vérifier ? scratch
Ze-Pole
Revenir en haut Aller en bas
http://maczek.blog4ever.com/blog/index-100395.html
Tristan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2810
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: P.BILLAUX   Sam 10 Mai - 9:19

Salut,
un coup d'oeil sur le site des pages jaunes et tu as la réponse !
Pour ceux qui ne connaitraient pas l'histoire de M. Billaux, garçon-coiffeur à Chambois, né à Trun le 3 juillet 1925, fut un résistant déporté. Il avait 18 ans en 1944, lorsqu'il fut arrêté le 3 mai de la même année. Les SS qui séjournaient à Chambois bouclent le village et la commune voisine, Fel. 7 personnes, dont M. Pierre Billaux sont arrêtés à Chambois. Ils sont interrogés à la Kommandantur, durement frappés, pour enfin être transférés dans une prison d'Alençon ( château des Ducs ) où l'interrogatoire et les matraquages continueront. Il croisera B. Jardin dans une des cellules de la prison, cela avant qu'il se mette au service de la Gestapo.

Quelques semaines après le débarquement en Normandie, avec quelques camarades, il prend la direction de l'Allemagne et du camp de concentration de Neuengamme où il arrive le 28 Juillet 1944.
Son calvaire sera long, et il échappera de peu à la mort lors de la libération du camp.

Après la guerre, il rentre à Chambois où il s'installe comme coiffeur.
Il y vit toujours et oeuvre beaucoup pour le souvenir autour de la Résistance et de la déportation.

Tristan


Dernière édition par Titidexmes le Mer 24 Déc - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/oximois
ChS



Nombre de messages : 28
Age : 64
Localisation : Herouville St Clair
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Pierre BILLAUX   Mar 23 Déc - 22:41

J'ai fait sa connaissance en 1993 ; des heures de discussions, de documents sortis, de tuyaux, .....
Passionnant !
La séquence humoristique qu'il a vécu et que je vous rapporte : Un jour, il rencontre un allemand venu dans la poche et avec lequel il avait rendez-vous ; grand avec ces grands manteaux longs "pied de poule" et ces petits chapeaux qu'affectionnent les allemands âgés et respectable. L'homme se dresse presqu'au garde à vous, claque des talons et salue de la tête : C'était Meyer, le membre de l'état-major de la Hitler-Jugend, qui s'est échappé de la poche via le bourg et les herbages de Mont-Ormel avec l'aide, dit-on (???) d'un paysan français ...
Revenir en haut Aller en bas
PESNEAU



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: PASSEUR français??   Mer 5 Sep - 15:01

Bonjour à tous.
je viens de lire le texte au sujet de Mr Billaud et cette anecdote sur Meyer, qui serait sortie de la poche avec l'aide d'un paysan français
Il se trouve que je voulais intervenir à ce sujet.
En effet, le vétéran de la Frundsberg m'a raconté le fait suivant.Il se trouvait avec deux copains parachutistes et un tankiste, à plat ventre dans une sorte de canal bétoné, un peu comme un bief de moulin à eau .Difficile à localiser, il situe ça dans les environs de St Lambert.Ils observaient ce qui se passait.
Ils ont vu arriver et passer une colonne de soldats allemands, surtout des officiers, guidés par deux français .
Méfiants comme il se doit, ils ont sauté sur le dernier pour l'interroger.Celui-ci a confirmé qu'ils étaient guidés par deux français, payés pour ce service .
Toujours méfiants, ils ont relâché le gars et suivi la colonne à distance, l'orientation prise -nord-est- étant bonne .A une fourche la colonne a piqué vers le nord et là, ils ont décroché pour continuer vers le nord-est.

Cela pourrait-il être la même colonne?
Quelqu'un a-t-il d'autres témoignages dans ce sens ?

Pour ma part, ayant lu de nombreuses archives de la gendarmerie française qui témoignent de l'imbrication économique qui existait en 44 entre les services allemands du ravitaillement et certains français, j'imagine très bien que ces mêmes personnes aient accepté d'aider leurs anciens "clients" pour sortir de la poche .
Quelqu'un sait-il si certaines personnes ont été jugées après 45, pour "cette assistance" ?
Bien cordialement.
JMPesneau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P.BILLAUX   Aujourd'hui à 15:40

Revenir en haut Aller en bas
 
P.BILLAUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Poche de Trun - Chambois :: Poche de Chambois :: Le rôle des Français-
Sauter vers: